La Foire Aux Questions du PER

 

Mise en œuvre des thématiques de Formation générale

et prise en compte des Capacités transversales  

Comment prendre en compte la Formation générale dans  l'enseignement ?

La Formation générale est composée de thématiques de nature très variée et la plupart d'entre elles ont d'ores et déjà une place à l'école.

Le PER propose des pistes pour montrer comment les apprentissages à favoriser de chaque thématique de Formation générale peuvent être pris en charge par les domaines et/ou disciplines. Ces suggestions sont explicitées dans les commentaires généraux de Formation générale, ainsi que, de manière résumée, dans ceux des domaines disciplinaires.

Par exemple, les projets personnels des élèves, allant de petites recherches documentaires à la présentation d'exposés, ou encore à la définition d'un projet à visée scolaire ou professionnel, sont souvent présents dans les pratiques de classe. 

Les cantons sont responsables, via leur organisation scolaire et leur grille horaire, de définir la place de chaque thématique de Formation générale dans la scolarité obligatoire. Il leur appartient en particulier de décider d'éventuelles dotations horaires dévolues à certaines thématiques de Formation générale et de fixer, pour d'autres, les modalités de prise en charge par les disciplines, tant pour les contenus possibles que pour le temps à y consacrer.

 

Comment prendre en compte les Capacités transversales dans l'enseignement ?

Les Capacités transversales ne font pas l'objet d'enseignements spécifiques, mais prennent du sens et se construisent avant tout par les activités quotidiennes menées dans les différents domaines et disciplines.

Dans cette perspective, des apports sont explicités pour chaque capacité dans les Commentaires généraux de chaque Domaine, sous Contribution au développement des Capacités transversales

Dans le même esprit, les Commentaires généraux de chaque Domaine, sous Contribution au développement des Capacités transversales, décrivent explicitement les apports du domaine concerné pour chaque capacité.

Les Capacités transversales sont repérables par le biais de nombreux liens figurant dans les domaines disciplinaires du PER. Leur prise en charge peut se faire par une réflexion sur la signification concrète et pratique en lien avec l'activité que l'on mène dans la discipline concernée.

 

Existe-t-il des supports pour les thématiques de Formation générale ?

Pour l'instant, la CIIP n'a pas décidé d'une priorité sur la recherche et le choix de moyens d'enseignement pour chaque thématique de Formation générale, l'offre existante étant accessible et pouvant être utilisée en fonction des choix et prescriptions cantonales. Toutefois, des ressources électroniques d'enseignement et d'apprentissage seront progressivement validées et mises en ligne dans la plateforme du PER.

De nombreux organismes (Fondation Éducation et développement, par exemple, organes cantonaux en charge de la santé) proposent des supports pédagogiques. D'autres sites Internet développent également des propositions d'activités.

Par ailleurs, il existe plusieurs projets (notamment soutenus par Éducation 21 ou par RADIX) porteurs de ces thématiques qui mériteraient d'être présentés et proposés aux établissements. Des activités incluant la perspective de l'Éducation en vue du développement durable (EDD) existent et sont accessibles par Internet.

 

Comment les éléments de progression de MITIC peuvent-ils être abordés dans les domaines et disciplines ?

L'utilisation des outils de communication, ainsi que les règles qui la régissent, font désormais partie des apprentissages incontournables que l'école se doit d'assurer à travers tous les enseignements. Les MITIC, en tant qu'objets transversaux, se doivent de trouver un écho auprès de tous les enseignants.

Dans le cadre scolaire, les MITIC jouent des rôles multiples, que ce soit outils au service de certains apprentissages scolaires ou soutien au développement de l'esprit critique, par exemple.

La mise en œuvre de la thématique MITIC est très variable selon les cantons : certains mettent à disposition des heures à la grille horaire pour travailler spécifiquement les MITIC, quand d'autres misent sur une intégration complète dans les disciplines. Cette possibilité est visible à travers les nombreux liens entre MITIC et les disciplines qui sont proposés dans le PER.

À noter que des ressources électroniques d'enseignement et d'apprentissage (RéEA) seront progressivement validées par la CIIP et mises en ligne dans la plateforme du PER.

 

Quel est le rôle des enseignant-e-s dans la prise en compte de la Formation générale ?

Les enseignant-e-s n'assument pas l'entier de ces thématiques. Ils sont soutenus par des intervenants extérieurs – personnes ressources. Les situations cantonales quant aux intervenants et à leur rôle peuvent varier et il convient de se référer aux décisions spécifiques à son canton.