L2 23
L2 32 L2 33 L2 34

L2 33 — Comprendre des textes oraux variés propres à des situations de la vie courante…

  • 1
    …en dégageant le sujet, l'idée principale et l'organisation du texte
  • 2
    …en s'appuyant sur les indices verbaux et non-verbaux et sur les éléments de la textualisation
  • 3
    …en identifiant le sens d'un mot, d'une phrase à l'aide du contexte
  • 4
    …en recourant à des stratégies d'écoute adaptées à la situation de communication
  • 5
    …en enrichissant ses connaissances lexicales et structurelles
  • 6
    …en découvrant des productions littéraires variées (pièce de théâtre, pièce radiophonique, opéra,…)
  • 7
    …en identifiant les genres oraux et leurs canaux d'émission
Progression des apprentissages Attentes fondamentales Indications pédagogiques
9e année 10e année 11e année Au cours, mais au plus tard à la fin du cycle, l'élève… Ressources, indices, obstacles. Notes personnelles

Écoute et compréhension de textes oraux (message téléphonique, annonce, dialogue,…)

Écoute et compréhension de textes oraux : dialogues, conversations, commentaires (récit, chanson, annonce, bulletin d'information, émission de télévision, dialogue,…)

Écoute et compréhension de textes oraux : discussions, débats, commentaires (interview, émission de radio, TV, reportage sportif, chansons, clips, karaoké,…)

comprend, à l'écoute d'un enregistrement ou d'un dialogue d'une certaine longueur, en gros de quoi il s'agit, l'essentiel d'histoires et de rapports courts et simples, à condition que l'on parle de façon lente et distincte et qu'il y soit question de choses qu'il connaît, si c'est en langue standard et si le thème lui est familier

comprend comment se rendre quelque part à pied, en bus ou en train, si l'on lui parle lentement et clairement

  • niveau de référence A2.2 (cf. chap. Niveaux d'attentes selon CECR – PEL – Écouter)
(Niv 1)

Précisions cantonales :

Liens L1 33 – Compréhension de l'oral; L2 33 – Compréhension de l'oral; CT – Communication – Circulation de l'information

Au cours du cycle, augmenter progressivement les exigences en fonction de :

  • la longueur du texte
  • le choix du thème
  • l'étendue et la richesse du vocabulaire
  • la complexité de la syntaxe
  • le degré de compréhension visé
  • l'autonomie de l'élève

Favoriser la mise en place de stratégies d'écoute :

  • écoute globale
  • écoute sélective
  • écoute détaillée

Varier l'exploitation des textes

Exposer l'élève le plus souvent possible à la L2 et cela dans des situations variées (classe, laboratoire, salle multimédia, salle informatique,…)

Communiquer les objectifs de l'écoute aux élèves avant le début de l'activité

Recourir à différents locuteurs, rythmes, accents, sources, issus d'environnements divers

Utiliser des supports variés (DVD, Internet, TV, radio, CD-ROM,…)

Liens FG 31 – MITIC

Identification de la situation de communication (émetteur, destinataire, contexte, bruitage ; position de l'auteur (Niv 3)…)

Identification du type de message (narratif, informatif, descriptif ; argumentatif (Niv 3),…)

comprend les points principaux et les détails essentiels d'une histoire ou d'un message d'une certaine longueur, à condition qu'on lui parle lentement et clairement

comprend l'essentiel de nombreuses émissions de télévision sur des sujets qui l'intéressent, si on parle relativement lentement et distinctement

  • niveau de référence B1.1 (cf. chap. Niveaux d'attentes selon CECR – PEL – Écouter)
(Niv 2)

Identification du thème du message (sujets liés à l'école, la famille, les animaux, les loisirs, invitations,…)

Identification du thème du message (orientation dans l'espace, sport, mode, habitudes alimentaires, argent de poche, émotions, souhaits, médias, fêtes,…)

Identification du thème du message (météo, voyages, environnement, consommation, professions, informatique,…) (Niv 3)

Repérage des différents arguments (Niv 3)

Développement de stratégies d'écoute :

  • conditions requises : silence, concentration, mise en confiance,…
  • connaissance des objectifs de l'écoute et du contexte
  • formulation d'hypothèses
  • prise en compte des éléments sonores
  • repérage des mots et expressions connus
  • prise de notes
  • compréhension élargie au fil des écoutes

saisit les points principaux d'une conversation d'une certaine longueur par exemple dans le train, au restaurant ou à la piscine

comprend en général le contenu de la plupart des émissions de radio à condition qu'on parle distinctement et en langage standard

  • niveau de référence B1.2 (cf. chap. Niveaux d'attentes selon CECR – PEL – Écouter)
(Niv 3)

Portfolio Européen des Langues (PEL II) - ÉCOUTER - niveau A 2.2

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, comprend, à l'écoute d'un enregistrement ou d'un dialogue d'une certaine longueur, en gros de quoi il s'agit, si c'est en langue standard et si le thème lui est familier. Il comprend comment se rendre quelque part à pied, en bus ou en train, si l'on lui parle lentement et clairement.

Par l'exemple, l'élève :

  • comprend, lorsqu'il entend des enregistrements ou des conversations d'une certaine longueur, le sens général ; mais il est important que l'on utilise la langue standard et que le sujet ne lui soit pas étranger;
  • comprend comment se rendre quelque part à pied, en bus ou en train, si l'on lui indique lentement et clairement le chemin à suivre;
  • saisit de quoi il est question s'il écoute une conversation, par exemple dans un magasin ou un train;
  • comprend les informations les plus importantes dans des spots publicitaires courts à la radio concernant des offres qui l'intéressent (par exemple CD de musique, jeux vidéo, voyages);
  • comprend, dans un bulletin d'information à la radio, les points essentiels, si on lui parle lentement et distinctement et à condition qu'il ait déjà des connaissances sur les sujets;
  • comprend des explications «techniques» simples que quelqu'un lui donne personnellement, par exemple comment utiliser différents appareils à l'école ou à la maison.

Portfolio Européen des Langues (PEL II) - ÉCOUTER - niveau B 1.1

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, comprend les points principaux et les détails essentiels d'une histoire ou d'un message d'une certaine longueur, à condition qu'on lui parle lentement et clairement. Il peut comprendre l'essentiel de nombreuses émissions de télévision sur des sujets qui l'intéressent, si on parle relativement lentement et distinctement.

Par exemple, l'élève :

  • comprend une conversation du quotidien si son interlocutrice ou interlocuteur s'exprime clairement, mais il doit parfois lui demander de répéter certains mots ou expressions;
  • comprend, dans une discussion d'une certaine longueur sur des sujets quotidiens qui lui sont un peu familiers, les choses essentielles, à condition toutefois que son interlocutrice ou interlocuteur ne parle pas trop vite et utilise la langue standard;
  • comprend une grande partie du contenu de nombreuses émissions de télévision traitant de sujets qui l'intéressent personnellement, par exemple des interviews, des exposés brefs ou des émissions d'information, à condition que l'on parle lentement et distinctement;
  • comprend des prévisions météo courtes et claires à condition que l'on parle distinctement.

Portfolio Européen des Langues (PEL II) - ÉCOUTER - niveau B 1.2

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, saisit les points principaux d'une conversation d'une certaine longueur par exemple dans le train, au restaurant ou à la piscine. Il comprend en général le contenu de la plupart des émissions de radio à condition qu'on parle distinctement et en langage standard.

Par exemple, l'élève :

  • comprend globalement le contenu de la plupart des enregistrements audio ou des émissions radio qui l'intéressent, à condition que l'on parle distinctement et dans la langue standard;
  • saisit les points principaux d'une conversation d'une certaine longueur qu'il écoute par exemple dans un train, un restaurant ou à la piscine;
  • comprend précisément des instructions détaillées, par exemple comment participer à un concours radio ou comment soigner une blessure due au sport;
  • comprend des exposés et des présentations à l'école si leur structure est claire et simple, à condition que le sujet lui soit déjà un peu familier.