L3 21 L3 22
L3 31

L3 21 — Lire des textes propres à des situations familières de communication…

  • 1
    …en adaptant sa connaissance des liens entre l'oral et l'écrit (code, accentuation, intonation,…)
  • 2
    …en utilisant ses connaissances phonologiques pour intégrer des éléments de la nouvelle langue
  • 3
    …en utilisant des moyens de référence
  • 4
    …en prenant en compte le contexte de communication (destinataire, visée,…)
  • 5
    …en dégageant le sens global et les idées principales d'un texte
  • 6
    …en vérifiant ses hypothèses à l'aide de ses connaissances langagières et générales
Enseignement de l'anglais sur 5 ans (7e à 11e )

Spécificités de l'enseignement de l'anglais au cycle 2

Les remarques qui suivent s'inscrivent en complémentarité aux commentaires généraux du domaine Langues et ne font que préciser quelques-unes des orientations à donner à l'enseignement des langues étrangères suite à l'introduction de l'anglais au cycle 2. Ils complètent les spécificités décrites globalement pour l'enseignement de l'allemand et de l'anglais et les conseils relatifs aux quatre finalités de l'enseignement des langues (apprendre à communiquer et communiquer, maîtriser le fonctionnement de la langue/réfléchir sur la langue, construire des références culturelles, développer une attitude positive face aux langues et à leur apprentissage).

Priorité de la visée communicative

Les premiers pas dans l'enseignement de l'anglais visent avant tout à assurer, dans des situations de communication simples sur des thèmes familiers, le développement de compétences dans l'oral avec une priorité à la compréhension et à la production. Dans ce contexte, les observations faites sur le fonctionnement de la langue doivent être intégrées à la visée communicative et ne font pas l'objet d'apprentissages formels.

Place de la réflexion sur le fonctionnement de la langue

La progression des apprentissages figurant dans L3 26 – Fonctionnement de la langue décrit les différentes dimensions et faits de langue (vocabulaire et orthographe, phonologie, conjugaison, grammaire et syntaxe) qui sont mobilisés dans les activités de compréhension et de production orales. Les notions décrites sont à aborder de manière simple, par leur observation, par leur identification ainsi que par une intégration en termes d'utilisation dans des situations de communication spécifiques. Il importe que ces notions soient au service de la compréhension et de la production et qu'elles ne soient pas abordées pour elles-mêmes de manière systématique et décrochée.

Développement de stratégies de compréhension et de production

Les apprentissages déjà menés en français et en allemand en termes de stratégies d'écoute, de lecture, de production orale et de production écrite peuvent être réinvestis dans les activités menées en anglais. Ces stratégies sont précisées dans les indications pédagogiques de chacun des objectifs d'apprentissage du plan d'études d'anglais et devraient permettre aux élèves de développer leurs compétences communicatives dans les langues abordées.

Place et importance des textes oraux et écrits dans les activités de compréhension et de production

La progression des apprentissages décrit les activités de compréhension orale et écrite et de production orale et écrite qu'il convient d'aborder et réfère à des textes oraux ou écrits (cf. définition dans le lexique général du domaine Langues). Au cycle 2, il convient de comprendre la notion de texte comme correspondant à de petites unités textuelles constituées de quelques phrases simples, faisant intervenir un vocabulaire simple et des expressions familières liées à la vie quotidienne et à l'environnement proche de l'élève.

Place des comparaisons entre langues

L'anglais constituant la troisième langue apprise dans le parcours scolaire de l'élève, il est particulièrement important d'intégrer dans les apprentissages les observations et habiletés déjà développées en français et en allemand. Ainsi, les comparaisons entre fonctionnements respectifs des langues, l'observation des mots, leur circulation entre langues (emprunts, analogies, racines communes,...) sont autant de moyens de favoriser l'apprentissage des langues.

Progression des apprentissages Attentes fondamentales Indications pédagogiques
5e – 6e années 7e – 8e années Au cours, mais au plus tard à la fin du cycle, l'élève… Ressources, indices, obstacles. Notes personnelles

Lecture et compréhension de textes courts et simples liés à des thèmes familiers de la vie quotidienne (BD, dialogue, chanson, menu, recette, horaire, carte géographique, carte postale, carte de visite, affiche, publicité, petite annonce, lettre personnelle, courriel, blog, page internet, graded reader,…)

comprend des textes courts et simples sur des sujets familiers

trouve les informations essentielles dans des textes variés

comprend les consignes de travail


Niveau de référence A1.2 (cf. ci-dessous)

Au cours du cycle, augmenter progressivement les exigences en fonction :

- de la thématique

- du degré de compréhension visé

- de la longueur du texte

- de l'étendue du vocabulaire

- du degré de complexité de la syntaxe

- de la complexité de la construction du texte

Développement de stratégies de lecture

Favoriser la mise en place de stratégies de lecture :

- formulation d'hypothèses

- lecture globale (skimming)

- lecture sélective (scanning)

- lecture détaillée (intensive reading)

- recours au paratexte (images, forme,…) et au cotexte (reprises, classes de mots, syntaxe,…)

- repérage de mots connus, internationaux et/ou transparents

- recours aux moyens de référence (dictionnaires, Internet, lexique, glossaire,…)

Liens CT – Stratégies d'apprentissage (Acquisition de méthodes de travail - Développement d'une méthode heuristique)CT -Démarche réflexive (Élaboration d'une opinion personnelle)L27 Approches interlinguistiques

Faire accéder au sens sans nécessairement passer par la traduction (images, mimes, repérage d'informations et de mots connus,…)

Varier les tâches liées à la compréhension de la lecture (questionnaire, rétablir l'ordre d'un texte, questions à choix multiples, vrai/faux, appariement, illustration,…)

Choisir des textes favorisant la découverte des cultures anglophones

Encourager la lecture "plaisir" (extensive reading)

Identification de la situation de communication (émetteur, destinataire, contexte, paratexte,…)

Repérage d'informations essentielles à la compréhension du texte

 

Identification de divers genres textuels (affiche, publicité, annonce, lettre personnelle, courriel, courrier des lecteurs, reportage, actualité, recette, BD, blog, page internet, graded reader,…)

Lien FG 21 – MITIC

Lecture et compréhension d'instructions simples (consignes liées aux différentes activités de la classe)

Observation et description de l'organisation du texte (titre, sous-titres, paragraphes, illustrations,…)

Niveaux d'attentes selon le CECR et le PEL

L3 21 - ANGLAIS

LIRE - COMPRÉHENSION DE L'ÉCRIT : Niveau A 1.2 (PEL)

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, comprend assez bien un formulaire pour savoir où inscrire les principaux renseignements sur lui (par exemple nom). Il comprend des messages courts et simples (par exemple une proposition concrète de rendez-vous).

Par exemple, l'élève :

– comprend suffisamment bien un formulaire pour savoir où il doit inscrire les principaux renseignements le concernant (en particulier nom, date de naissance, adresse) ;

– se fait une idée, en présence d'un matériel d'information simple, du contenu, surtout lorsqu'il y a des illustrations qui l'aident à comprendre ;

– comprend, dans des textes, certains mots. Dans de nombreux mots d'une certaine longueur, il identifie des parties de mots connus (surtout préfixes, suffixes et terminaisons) ;

– comprend des mots et des expressions souvent rencontrés dans la vie courante (par exemple « gare », « parking », « défense de fumer », « sortie ») ;

– comprend de courtes histoires en images simples, dans la mesure où il devine beaucoup de choses grâce aux images ;

– trouve et comprend des renseignements simples et importants dans des annonces, des programmes de manifestations ou des affiches (par exemple ce qui est proposé, ce que quelque chose coûte, la date et le lieu de l'événement) ;

– comprend des messages courts et simples (par exemple une proposition concrète de rendez-vous).