L3 24
L3 33 L3 34 L3 36

L3 34 — Produire des textes oraux variés propres à des situations de la vie courante…

  • 1
    …en mobilisant ses connaissances lexicales et structurelles
  • 2
    …en utilisant des moyens de référence pour préparer certaines interventions
  • 3
    …en fonctionnant dans différents rôles en interaction avec les autres
  • 4
    …en s'adaptant aux réactions de ses interlocuteurs
  • 5
    …en se représentant la situation de communication et en s'y adaptant (genres oraux, lieux, interlocuteurs, registre de langues,…)
  • 6
    …en sélectionnant et en organisant un contenu

Spécificités de l'enseignement de l'anglais au cycle 3

Les remarques qui suivent s'inscrivent en complémentarité aux commentaires généraux du domaine Langues et ne font que préciser quelques-unes des orientations à donner à l'enseignement des langues étrangères suite à l'introduction de l'anglais au cycle 2. Ils complètent les spécificités décrites globalement pour l'enseignement de l'allemand et de l'anglais et les conseils relatifs aux quatre finalités de l'enseignement des langues (apprendre à communiquer et communiquer, maîtriser le fonctionnement de la langue/réfléchir sur la langue, construire des références culturelles, développer une attitude positive face aux langues et à leur apprentissage).

Priorité de la visée communicative

L'importance de la visée communicative dans la compréhension et la production orale et écrite reste prioritaire dans l'apprentissage de l'anglais. Dans ce contexte privilégiant la communication, les activités menées sur les notions abordées dans le cadre de la réflexion sur le fonctionnement de la langue doivent être intégrées à la visée communicative et ne constituent pas la finalité des apprentissages.

Place de la réflexion sur le fonctionnement de la langue

La progression des apprentissages figurant dans L3 36 – Fonctionnement de la langue décrit les différentes dimensions et faits de langue (vocabulaire et orthographe, phonologie, conjugaison, grammaire et syntaxe) qui sont mobilisés dans les activités de compréhension et de production orales. Les notions décrites sont à aborder de manière à assurer une compréhension suffisante des spécificités du fonctionnement de la langue anglaise. Il importe toutefois que ces notions soient au service de la compréhension et de la production et qu'elles ne soient pas travaillées pour elles-mêmes de manière décontextualisée.

Développement de stratégies de compréhension et de production

Les stratégies de communication déjà abordées en français, en allemand et en anglais au cycle 2, (stratégies d'écoute, de lecture, de production orale et de production écrite) peuvent être réinvesties dans les activités menées en anglais au cycle 3. Ces stratégies sont précisées dans les indications pédagogiques de chacun des objectifs d'apprentissage du plan d'études d'anglais et devraient contribuer à développer progressivement les compétences communicatives de chaque élève dans l'ensemble des langues abordées à l'école.

Place des comparaisons entre langues

L'anglais constituant la troisième langue apprise dans le parcours scolaire de l'élève, il est particulièrement important d'intégrer dans les apprentissages les observations et habiletés déjà développées en français et en allemand. Ainsi, les comparaisons entre fonctionnements respectifs des langues (approches interlinguistiques, intercompréhension entre langues voisines), l'observation des mots, leur circulation entre langues (emprunts, analogies, racines communes,...) sont autant de moyens de favoriser l'apprentissage des langues.

Progression des apprentissages Attentes fondamentales Indications pédagogiques
9e année 10e année 11e année Au cours, mais au plus tard à la fin du cycle, l'élève… Ressources, indices, obstacles. Notes personnelles

S'exprimer oralement en continu

Production de textes oraux courts et simples, de types informatif ou narratif, sur des sujets de la vie quotidienne

Production de textes oraux plus complexes, de types informatif ou narratif, sur des sujets connus

Production de textes oraux, de types informatif, narratif  ou argumentatif, sur des sujets connus et variés

produit des textes oraux cohérents et compréhensibles pour parler de lui-même et de son environnement, raconter une histoire ou présenter un exposé

produit des textes oraux pour exprimer et justifier ses goûts


Niveau de référence A2.2 (cf. ci-dessous)



produit des textes oraux cohérents et compréhensibles sur des sujets variés, avec davantage d'aisance

produit des textes oraux pour exprimer et justifier ses préférences et son opinion à l'aide d'exemples et d'arguments


Niveau de référence B1.1 (cf. ci-dessous) (Niv 2)

Au cours du cycle, augmenter progressivement les exigences en fonction :

- du développement des idées

- de la longueur de la production

- de  la fluidité et de la qualité de la prononciation

- de l'étendue du vocabulaire

- des structures grammaticales

Utiliser la langue cible comme langue de communication en classe

Encourager l'élève à s'exprimer en langue cible

Privilégier les situations favorisant la communication élève-groupe Lien CT – Collaboration (Connaissance de soi – Action dans le groupe – Prise en compte de l'autre)

Choix de thèmes (identité, emploi du temps, hobby, humeur, expression de ses préférences, vacances, projets d'avenir,…)

Production de textes oraux ayant fait l'objet d'une recherche (sujets historiques, scientifiques, culturels, de société,…)

Consolidation et développement de stratégies de production orale

Favoriser la mise en place de stratégies de production orale :

– Offrir des modèles (types de texte, structures,…)  Liens CT – Stratégies d'apprentissage (Développement d'une méthode heuristique); L37 Approches interlinguistiques

– Favoriser l'utilisation de stratégies de compensation (fillers, paraphrase, gestuelle,…)

– Favoriser l'autocorrection (enregistrement des productions, répétition,…) Lien FG 31 – MITIC

– Favoriser l'utilisation de moyens de référence (lexique, glossaire, dictionnaire,…) Lien CT – Communication (Exploitation des ressources)

Accorder la priorité aux contenus et à la fluidité par rapport aux erreurs (structures grammaticales, prononciation) afin de favoriser la communication en langue cible

Accorder de l'importance à la cohérence et à la richesse du discours

Accepter les pauses lorsque l'élève cherche ses mots, également lors de l'évaluation

Travailler spécifiquement la prononciation, l'intonation et la fluidité (tongue twisters, chansons, comptines,…)

Organisation du discours :

- de la phrase simple à la phrase complexe (connecteurs (Niv 1-2), phrases subordonnées (Niv 2),…)

- du texte simple au texte complexe (organisateurs de texte, exemple, développement des idées (Niv 1-2), structuration d'une argumentation (Niv 2),…)

Choix et utilisation d'un vocabulaire adéquat

Mobilisation d'acquis linguistiques adaptés à la situation de communication (En lien avec L3 36 – Fonctionnement de la langue)

Acquisition d'une prononciation et d'une intonation adaptées (accent tonique, phonèmes, rythme,…)

Prendre part à une conversation

Échange d'informations sur soi, les autres, la vie quotidienne (achat, itinéraire, invitation, intention, goût, capacités, habitudes,…)

Participation à une conversation sur des thèmes familiers (achat, itinéraire, invitation, intention, goût, capacités, habitudes, conseil, opinion,…)

Participation à une conversation sur des thèmes variés (achat, itinéraire, invitation, intention, goût, capacités, habitudes, conseil, opinion, science, actualité, technologie,…)

participe à une conversation en posant des questions et en y répondant

participe à une conversation sur un sujet connu

demande à son interlocuteur de répéter s'il ne comprend pas quelque chose


Niveau de référence A2.2 (cf. ci-dessous)




participe à une conversation en posant des questions et en y répondant

exprime son opinion sur des sujets variés et demande aux autres leur opinion

entretient la conversation par des questions ou des demandes de précision


Niveau de référence B1.1 (cf. ci-dessous) (Niv 2)

Au cours du cycle, augmenter progressivement les exigences en fonction :

- du développement des idées

- de la longueur de la production

- de la fluidité et de la qualité de la prononciation

- de l'étendue du vocabulaire

- des structures grammaticales

Consolidation et développement de stratégies de production orale

Favoriser la mise en place de stratégies de production orale :

- Offrir des modèles de conversation (canevas de conversation, expressions,…) Liens CT – Stratégies d'apprentissage (Développement d'une méthode heuristique)L 37 Approches interlinguistiques

- Favoriser l'utilisation des stratégies de compensation (fillers, paraphrase, gestuelle,…)

- Favoriser l'autocorrection (enregistrement des productions, répétition,…) Lien FG 31 - MITIC

Utiliser la langue cible comme langue de communication en classe

Encourager l'élève à s'exprimer en langue cible

Privilégier les situations favorisant la communication élève-élève Lien CT – Collaboration (Connaissance de soi – Action dans le groupe – Prise en compte de l'autre)

Accorder plus d'importance au contenu et à la fluidité qu'aux erreurs (structures grammaticales, prononciation) afin de favoriser la communication en langue cible

Accepter les pauses lorsque l'élève cherche ses mots, également lors de l'évaluation

Favoriser la production, la lecture et l'écoute de dialogues et de saynètes

Varier les situations de communication (conversation téléphonique, sketch, séquence vidéo,…)

Capacité à interagir en fonction du message reçu (réaction, adaptation de son comportement,…)

Capacité à entretenir la discussion (relance, question, demande de précisions, demande de répétitions, adaptation de son comportement,…

Choix et utilisation d'un vocabulaire adéquat

Mobilisation d'acquis linguistiques adaptés à la situation de communication (En lien avec L3 36 – Fonctionnement de la langue)

Acquisition d'une prononciation et d'une intonation adaptées (accent tonique, phonèmes, rythme,…)

Niveaux d'attentes selon le CECR et le PEL

L3 34 - ANGLAIS

PARLER - S'EXPRIMER ORALEMENT EN CONTINU - PRODUCTION DE L'ORAL

Attente de niveau 1 : Niveau A 2.2 (PEL)

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, raconte une histoire courte en énumérant simplement les faits dans l'ordre. Il exprime avec des mots simples ce qui lui plaît et ce qu'il aime moins dans un certain environnement.

Par exemple, l'élève :

– fournit quelques informations sur la manière dont nous célébrons Noël et d'autres fêtes chez nous ;

– donne un récit bref et simple de quelque chose qui s'est passé ou ce qu'il a vécu lui-même (par exemple à l'occasion d'une fête, d'une excursion avec l'école, en classe) ;

– raconte une histoire courte en enchaînant simplement les événements ;

– prononce la plupart des nombres sans hésiter (par exemple les années) ;

– décrit l'environnement qui lui plaît le plus (par exemple la ville, le village, la mer) ; il peut également expliquer pourquoi ;

– dit brièvement ce qui lui plaît dans une chanson ou un livre ;

– décrit, de manière simple, l'apparence ou le comportement d'un animal qu'il connaît.

Attente de niveau 2 : Niveau B 1.1 (PEL)

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, raconte la trame d'un film ou d'un livre, et dit ce qu'il en pense. Il exprime son opinion sur des sujets de la vie courante (par exemple argent de poche), à l'aide de mots simples.

Par exemple, l'élève :

– décrit en quelques phrases la formation qu'il suit (ou qu'il aimerait suivre) et dit pourquoi il a choisi celle-ci en particulier ;

– décrit des rêves, des espoirs, des buts ;

– raconte ce qui se passe dans un film ou un livre et dit ce qu'il en pense ;

– exprime, à l'aide de mots simples, son opinion sur des sujets de la vie courante (règles de la vie quotidienne, argent de poche) ;

– explique aux autres les règles en vigueur, par exemple en ce qui concerne le comportement à l'école ;

– dit s'il approuve ce que quelqu'un a fait et indique aussi des raisons pour justifier son opinion ;

– explique et justifie brièvement ses points de vue, ses hypothèses et ses projets.

 

PARLER - PRENDRE PART À UNE CONVERSATION - PRODUCTION DE L'ORAL

Attente de niveau 1 : Niveau A 2.2 (PEL)

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, demande un service à quelqu'un qu'il connaît et répond si quelqu'un lui demande un service. Il demande, dans les conversations de tous les jours, à son interlocuteur de répéter ou d'expliquer, s'il ne comprend pas quelque chose.

Par exemple, l'élève :

– demande un service à quelqu'un qu'il connaît et il réagit si on lui demande un service ;

– demande qu'on lui épelle un mot et épelle lui-même des noms ou des mots ;

– demande aux interlocuteurs de répéter ou d'expliquer lorsque quelque chose n'est pas clair dans une conversation de la vie quotidienne ;

– explique à quelqu'un comment elle ou il peut se rendre à pied dans un lieu précis, même sans carte ;

– communique à quelqu'un s'il est d'accord ou s'il préfère quelque chose d'autre ;

– demande ce que quelqu'un fait au travail, à l'école ou durant ses loisirs et répond si on lui pose des questions de ce genre ;

– demande qu'on lui prête quelque chose (par exemple un crayon, un vélo) et donne une réponse adéquate lorsque quelqu'un souhaite lui emprunter quelque chose. Il propose à quelqu'un une chose qui lui appartient ;

– demande des renseignements simples et achète des billets à un guichet (train, bus) ;

– pose, dans une conversation, les questions appropriées pour savoir si son interlocuteur l'a compris-e.

Attente de niveau 2 : Niveau B 1.1 (PEL)

L'élève, au cours mais au plus tard à la fin du cycle, exprime son opinion sur des sujets (par exemple école, musique, sport) et demande aux autres leur opinion. A des conversations téléphoniques assez simples avec des gens qu'il connaît personnellement.

Par exemple, l'élève :

– interviewe quelqu'un s'il a préparé un questionnaire ; il pose parfois une question complémentaire sans avoir à réfléchir trop longtemps ;

– se débrouille dans la plupart des situations que l'on peut rencontrer lors d'un voyage ;

– a des conversations téléphoniques relativement simples avec des gens qu'il connaît personnellement ;

– exprime son opinion sur des sujets qui lui sont familiers (par exemple l'école, la musique, le sport, la télévision, la mode, les apparences) et demande l'opinion d'autres personnes ;

– compare et évalue, dans une conversation avec des jeunes de son âge, des groupes, des styles de musique ou des films ;

– conseille quelqu'un au sujet de choses simples, par exemple un ami pour l'achat de vêtements ;

– indique à une enseignante ou à un enseignant où il en est dans son travail et où il éprouve des difficultés particulières.